Nouvelle étape dans le sud-ouest du pays cette fois, sur les pentes verdoyantes du Mont Cameroun, volcan actif dont la dernière éruption date de l’an 2000.

Nous nous lançons à l’assaut de ce géant de 4100 mètres d’altitude avec notre guide Daniel Efande. Chaque année se déroule sur place, la Course de l’Espoir : 42 km aller-retour entre la ville de Buea et le sommet. Le parcours avec ses 2500 mètres de dénivelé est bouclé en moins de quatre heures et demi pour les plus rapides. Mais pour des marcheurs comme nous, on estime qu’il faudra deux jours.

“On doit être en forme physiquement, explique Daniel Efande de l’Organisation de l‘écotourisme du mont Cameroun, parce que plus on monte, plus il fait froid et plus l’oxygène devient rare, donc il fut beaucoup de force. Une fois en haut, vous êtes au sommet de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale, vous êtes au point culminant : vous êtes le roi !” s’enthousiasme-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *